Microsoft dans le monde des tablettes

Il en aura fallu du temps à Microsoft pour entrer dans l’ère post-PC. Après avoir cherché des alliés, la firme fondée par Bill Gates a finalement décidé de se débrouiller seule. Le résultat de ces recherches a été dévoilé à Los Angeles le 18 juin 2012 par Steve Ballmer, son président.
L’annonce a été faite auprès de la presse américaine ce qui laisse supposer qu’il faudra du temps pour que Surface soit disponible sur l’ensemble du globe. D’ailleurs, Steve Ballmer n’a indiqué ni quand elle le sera, ni son prix même si des indiscrétions évoquent un tarif assez élevé de 1 000 dollars. Quant à son lancement, il pourrait avoir lieu pendant l’été en même temps que celui de Windows 8. A voir.

 

Steve Balmer : « Le public va adorer »

Surface, c’est donc le nom de cet iPad killer. Pour le lancement, Steve Ballmer s’est un peu inspiré de Steve Jobs en présentant l’objet est à la fois comme un PC et une tablette. « Le public va adorer ! » Et c’est possible. Son design est réellement élégant. Elle est fine (13,5 mm pour la version Intel et 9,3 mm pour la version ARM) mais pèse tout de même 903 g en version Intel, contre 676 g pour la version qui abritera Windows RT.Son originalité repose surtout sur une sorte de smart-cover qui sert de socle, mais aussi de clavier ce qui explique qu’elle soit présentée comme un PC. Autre point fort, son écran 16/9 HD qui semble aussi impressionnant que celui du nouvel iPad 3.
Le but de Microsoft est désormais de séduire le public. Pas celui d’Apple, ni celui de Samsung/Google mais le sien, c’est à dire ceux qui veulent rester fidèles à sa marque, ce qui représente quelques centaines de millions de personnes. Ses armes reposeront évidemment sur les logiciels phares de l’entreprise à savoir la Suite Office qui est en standard sur la version ARM et qu’Apple, avec iWorks, n’a jamais pu égaler. En revanche, Google se pose en sérieux concurrent avec ses Google Docs.

Se faire une place entre Apple, Samsung et Amazon

Pour Microsoft, La tâche sera rude. En 2011, Apple a vendu plus de 40 millions d’iPad ce qui représente un part de marché de 62 % selon iSupply. Samsung est en deuxième place à 9 %. Derrière, il y a Amazon (9 %) avec sa Kindle Fire qui n’est toujours pas disponible en Europe.
Microsoft possède les moyens de mener le combat contre ces entreprises qui, en quelques années, sont devenus des leaders sur ce terrain. Reste que la première chose à faire sera non pas de convaincre le marché mais de le séduire. Et dans ce domaine, Microsoft a toujours eu quelques difficultés.
Publié dans Uncategorized | Poster un commentaire

Hello world!

Welcome to WordPress.com! This is your very first post. Click the Edit link to modify or delete it, or start a new post. If you like, use this post to tell readers why you started this blog and what you plan to do with it.

Happy blogging!

Publié dans Uncategorized | 1 commentaire